Skip to main content

Full text of "Manuscrits syriaques et arabes de mardin"

See other formats


MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 



65 



MANUSCRITS SYRIAQUES 



NOTICE 



SDR LES 



WÊt' 






M: 









Slll ' : 

finL 



■ < 

■>.-'-J 






E^iS! 

: -; ';.■:■ : 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES 



CONSERVES 



DANS Là BIBLIOTHÈQUE DE L'ÉVÊCHÉ CHALBÉEN DE MARDIN 



Mardïn, ville de la haute Mésopotamie, qui a joué un rôle im- 
portant dans l'histoire de cette contrée, est depuis assez longtemps 
le siège d'un évêché chaldéen. Le titulaire actuel de ce siège, 
Mgr Élia Millos, est un prélat zélé et instruit, qui un des premiers 
fit imprimer, il y a quarante ans, un ouvrage syriaque (Directo- 
rinm spiriluale-. Rome, 1868). Il a mis tous ses soins à sauver 
de la destruction nombre de manuscrits qu'il a réunis, avec une 
louable ardeur, dans la bibliothèque de l'évêché. La plupart de ces 
manuscrits provient des anciens couvents de Mar Avgen et de 
Mar Pethion; d'autres ont été recueillis à Nisibe et dans les vil- 
lages des environs de Mardin. Enfin, une trentaine ont été copiés 
récemment sur des ouvrages qui se trouvent dans d'autres biblio- 
thèques de la Mésopotamie. 

La présente notice fera connaître sommairement le contenu de 
ces manuscrits, actuellement au nombre de cent-quatre. 

âddaï Scher. 



I. — Livres saints. 



Cod. 1. — Pentateuque. 

0,27 X 0,18. .21 cahiers de 10 feuillets ; 27 lignes à la page. 

Écrit dans le couvent de Mar Awgèn le 16 Hziran 1797 des Grecs (juin 
1486), du temps du patriarche Mar Siméon et de son neveuMar Élia, héri- 
tier du siège, par Siméon, moine. 

Cod. 2. — Livre des Psaumes. 

0,25 x 0,15. 24 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 24 lignes. La première colonne est en syriaque et la seconde 
en arabe. Les premiers et les derniers feuillets ont disparu. — Sans date : 
xni 6 siècle. 

Cod. 3. — Livre des Évangiles, selon la version Héracléenne. 

Les leçons sont désignées dans ce ms. pour tous les dimanches 
et les fêtes de l'année d'après le rite jacobite. A la fin se trouve la 
leçon pour le Vendredi saint tirée des quatre évangélistes. 

Parchemin. 0,27X0,18. 13 cahiers de 10 feuillets dont chaque page est 
divisée en deux colonnes de 33 lignes. 
Sans date. Écriture du xn« siècle. 

Cod. 4. — Nouveau Testament, selon la version Psitta. 

Parchemin. 0,36 x 0,25. 19 cahiers de 10 feuillets; chaque page est divisée 
en deux colonnes de 28 lignes. Les cinq premiers et les deux derniers 
feuillets manquent. 

Sans date. Écriture du xi e siècle. 

Sept notes récentes, placées en tête du livre, nous apprennent : 

a) que Basile, év. de Mardin, est mort le 23 septembre 1738 ; 

b) que Basile, év. de Mardin, est mort le 25 février 1758 ; 

c) que Siméon, de Diarbekir, év. de Mardin, est mort le 19 novembre 1788 ; 

d) que Pévêque Michaël, originaire de Séert, est mort à Diarbekir en 1800; 

e) que Ignace Dasto, év. de Mardin, a été ordonné en 1827 et est mort le 
12 juillet 1868; 

Kevue des eibl., janvier-mars 1908. xvm. o 



66 



MGR ADDA1 SCHER. 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIS. 



67 



■ If! 






f) que Gabriel Farso a été ordonné évêque de Mardin en 1870, et est mort 
le 27 juin 1873 ; 

g) que Timothée 'Attar, de Diarbekir, a été ordonné pour cette ville en 
1870, désigné pour Mardin en 1873, et est mort le 1 er novembre 1891. 

Cod. 5. — Même ouvrage. 

Parchemin. 0,29 x 0,19. Les trois premiers cahiers ainsi que les deux 
derniers ont disparu ; il en reste 18 ; les pages sont divisées en deux 
colonnes de 31 lignes. 

Sans date. Écriture du xi e siècle. 

Cod. 6. — Même ouvrage que les deux précédents. 
En marge sont désignées les leçons pour les dimanches et les 
fêtes de l'année selon le rite jacobite. 

Parchemin. 0,26 x 0,19. 20 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée 
en deux colonnes de 32 lignes. Les premiers et les derniers feuillets 
manquent. 

Sans date. Écriture du xn e siècle. 

Cod. 7. — Même titre que le ms. n° 4. 

0,32 x 0,22. 23 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 27 lignes. 

Achevé à Alqôs, le 14 Tamouz 2053 (juillet 1742), du temps du patriarche 
Mar Élia, par le prêtre Hanna, fils du prêtre Homo, lils du prêtre Daniel, 
fils du prêtre Élia ; il a été donné par le prêtre Nissan, fils de Khausâbo, 
pour le monastère de Mar Awgen, dans la région de Âsetnâyé. 

Cod. 8. — « Livre de l'adorable Évangile, partagé en leçons pour 
tous les dimanches de l'année, les fêtes (de N.-S.) et les commé- 
moraisons (des saints), selon le rite du couvent supérieur (de Mar 
Gabriel, aux environs de Mossoul). » 

0,39 x 0,29. 15 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 19 lignes. 

Achevé en 1529 d'Alexandre et en 615 -des Arabes (1218), dans le monastère 
de Jacques de Beith ' Abé, par le moine Yabalaha ; il a été écrit sur les ordres 
de Mar 'Abdisô, év. de Marga, pour le village de Beith Bozi, dû temps de 
ses enfants spirituels : Jean, Joseph, Mbatakh, Moïse et Jean, prêtres. 

Une note autographe, placée en tête du livre, est ainsi conçue : « en mil 
six cent . . . 4 (illisible) du temps de Mar Yabalaha (III) patriarche et sous le 

1. Lire 1607. Cf. Hist. de Jabalaha III, éd. Bedjan, 1895, p. 107. 



règne de . . . (illisible) le démon poussa Naurouz, le persan, à torturer le 
catholicos; il fit démolir tous les monastères et toutes les églises, et persé- 
cuta les chrétiens pendant six mois. Puis noire Père (le catholicos) ayant 
fait des rogations, Dieu exauça sa prière, et la flèche qui avait tué Julien 
tua aussi l'impie Naurouz. Cela arriva de mon temps : moi, 'Abdisô' (autre 
que celui qui vient d'être mentionné plus haut), év. de Marga, à savoir de 
Telia et de Barbelîa. » Signé : 'Abdisô', évêque, fils de Mas'aud du village 
de Garmsa. » 

God. 9. — Même ouvrage que le précédent. . 

Parchemin. 0,40 x 0,29. 15 cahiers de 10 feuillets; chaque page est divisée 
en deux colonnes de 21 lignes. Écriture estranghélo, très soignée. 

Une note finale nous apprend que le livre a été achevé du temps de Mar 
Yabalaha, patriarche, et de 'Abdisô', métrop. de Nisibe. 

Une autre note, placée en tête du livre, est ainsi conçue : « ... Feu Mar 
'Abdisô', métrop. de Nisibe, surnommé Bar Zbaïryé, a donné pour le mo- 
nastère de Mar Awgen les livres suivants : un nouveau Testament; deux 
volumes de dictionnaire ; le V* volume de Mar Isaac (de Ninive) ; un livre 
d'Hexaméron ; un missel ; le livre de l'Abbé Isaïe ; le Candélabre des sanc- 
tuaires ; un livre d'office; un Kaskoul ; le livre des Éthiques ; un livre de 
grammaire de Bar Malkoun ; le livre de Bar Msihâyé; un livre de conju- 
gaison ; un livre de Musique ; un livre de Morceaux choisis ; un livre 
d'Homélies pour les Rogations ; deux volumes du Houdra ; le petit livre des 
moines ; le livre des Conseils Arabe-Syrien ; le livre des Récits ; un livre 
d'office pour la sépulture des prêtres ; un livre d'Office des Cellules : qui font 
en tout 24 livres, Les autres livres sont ceux-ci : trois volumes de Houdra; 
un livre de Gazza ; deux volumes de Kaskoul ; un lectionnaire ; les Épîtres 
de S. Paul, l'apôtre; cet Evangile; un livre du Paradis; le livre de Dadisô'; 
l'Enigme du prêtre Guiwarguis ; deux psautiers ; Premier volume de Mar 
Isaac (de Ninive ?) avec son commentaire ; une histoire de Mar Babaï ; un 
missel; un livre d'office des défunts séculiers, et un livre de Musique. Tous 
les livres du monastère de Mar Awgen sont au nombre de 44. » 



Cod. 10. 



Même ouvrage. 



0,38x27. 8 cahiers de 10 feuillets; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 27 lignes. 

Plusieurs notes finales nous apprennent : a] que le volume a été achevé 
le 17 Adar 1880 (mars 1569), au temps de Mar Élia, patr., et de Mar 'Isô'yabh, 
métrop., par le prêtre Jean, fils du prêtre Baïram ; — b) que Dormlik, la 
femme de Darwis, a donné ce livre pour l'église de Mar Jacques de Nisibe ; 
— c) que l'église de Mar Jacques de Nisibe a été rebâtie par les soins des 
fidèles de Nisibe, du temps de Mar Isô'yabh, métrop., an 1873 (1562). Viennent 



jwiœawBHn^gsss 



gjjfh 















WÈÊÊÊË i - 

iiiiïiii ' 

v-'t ■:■■:;-"; : 

jjjj: 
dH : 







gg MGR ADDA1 SGHER. 

ensuite les noms des personnes qui ont donné des vignes ou des terrain 
pour l'église de Saint-Jacques ou pour le monastère de Mar Awgen. 

Cod. 11. — Même ouvrage. 

0,41 x 0,28. 11 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deu 
colonnes de 24 lignes 

Terminé le 10 Iloul de l'an 1883 des Grecs (septembre 1572), 1541 de l'As 
cension de N.-S., 980 des Arabes, à Gazarta, du temps de Mar Élia, pntr 
et de Mar Joseph, métrop. de Gazarta; il a été écrit par le prêtre 'Atây< 
fils du prêtre Faradj d'Alqôs ; il a été donné pour l'église N.-D. du villag 
de Beith Sabta, près du village de Beith Zendan, au pays de Gazurta, pa 
le sacristain Daniel, originaire du même village. 

Cod. 12. — Même ouvrage. 

0,32 x 0,22. il cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deu; 
colonnes de 22 lignes. 

Achevé à Gazarta le 29 Hziran 1S47 (juin 1536), au temps du pair. Ma 
Siméon et de Mar Gabriel, métrop. de Gazarta, par le prêtre Darwié, (ils d 
■Han-na, fils de Issa. 

Une autre note, placée en tête, déclare que le livre a été donné pour 1 
couvent de Mar Addaï, apôtre de l'Orient, par le prêtre Hussaïni, fils d 
'Abdel-Ahad, fils de Hassan de Mossoul, résidant actuellement au villag 
de Kpar Ôuzli ; et que ce cadeau a été fait en présence des prêtres Siméoi 
et 'Aziz, du diacre Abdel-Massib, du chef Hussaïni, de Khamis et de lia 
Asmar. 

Cod. 13. — Même ouvrage. 

0,32 x 0,22. 20 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deu: 
colonnes de 19 lignes. 

Terminé à Gazarta le 5 Yar 1799 (mai 1488) au temps de Mar Siméon 
patr.,. et de Mar Élia, év. métrop., par le diacre 'Abdallah. 

Sur la première feuille se lit une note qui déclare que le diacre Berna 
min, fils de Jacques, du village de Barbaïta, acheta ce volume de Joseph 
flls du prêtre Guiwarguis, pour quatre qiuprusyê. 

Cod. 14. — Même ouvrage. 

0,44 x 0,30. 20 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deu; 
colonnes de 16 lignes. Écriture estranghôlo. 

Achevé à Gazarta le 5 Tesri premier 1855 (octobre 1543), du temps de Mai 
Siméon, patr., et de son neveu Mar Hnanisô', héritier du siège; il a ét< 
copié sur l'autographe de Mar Ebedjésus de Nisibe, par le prêtre 'Atâya, hh 
du prêtre Faradj, fils du diacre Marqos d'Alqôs'; il a été donné pour l"églis< 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 



63 



s ,j u village de Tabyatha, près de Mardin, par le prêtre Abraham, 
""-ï Bormezd Sabouni, le diacre Tadjdin, fils du prêtre 'Abdallah, le 
= ^ Habib, fils .du chef Saddad, et le diacre Maraugué, fils de Houssaïn. . . 
' ,,' res no tes en carsouni et en arabe nous apprennent que le village 
Tabvatba a été pillé en 2018 des Grecs (1707) ; que la peste enleva en 
■ "„m le prêtre Askar et le diacre Élia, fils du prêtre Hanna, et qu'en 
'■■• M624) les QSzël-bas (les Perses) s'emparèrent de Bagdad et de Mossoul. . . 

Cod. 1S. — Même ouvrage. 

010X021. 20 cahiers de 10 feuillets; chaque page est divisée en deux 
ïnnnes de 27 lignes ; la première colonne est écrite en syriaque et la 
«onde en carsouni. 

Achevé à'Aïn Tannour (près de Diarbekir) le 16 janvier 1702 de notre 
du temps de Joseph II, patriarche, par le prêtre 'Abdel-Ahad, fils de 
irabet. 

Co( j_ je. — « Livre de V Ancien Testament, partagé en leçons 

Dur tous les dimanches de l'année, les fêtes (de N. S.) et les com- 

lémdrations (des saints), selon le rite du couvent de Jacques 

5 Beith 'Abé. » 

0,30 X 0,20. 18 cahiers de 10 feuillets; 21 lignes à la page. 

Écrit dans le couvent de Mar Pethion (à environ huit heures à l'Ouest 

>' Mardin) le 17 Tamouz 1883 (juillet 1572), par Hnanisô', métrop. de 

ardin, originaire du vilage de Tabyatha; il a été donné à l'église de 

lint-Pierre dans le village de Kharab Olma. _ 

Cod. 17. — « Livre des Épitres de Paul l'apôtre, partagées en 
eons pour tous les dimanches, les fêtes et les commémorations de 
innée. t> 

0,30x0,20. 12 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
tonnes de 22 ligues. 

Terminé à Gazarta le 21 Hziran 1817 (juin 1536), du temps de Mar Siméon, 
itr., et de Mar Gabriel de Gazarta, par le prêtre 'Ataya, fils du prêtre 
iradj, fils du diacre Marqôs d'Alqôs ; il a été acheté pour l'église de 
Qeorges du village de Tabyatha, par le diacre Habib, fils du chef Saddad. 
Une note en carsouni, placée en tête du livre, est ainsi conçue : « En 
83 (1672), il y eut à Amid un évêque qui, ayant anathématisé Nestorius, 
iscita beaucoup de troubles. Mar Élia (patriarche) vint ici et alla à Amid, 
i il perdit beaucoup d'argent. » 

!Le rédacteur de la note fait allusion à Joseph, métrop. de Diarbekir, 
ivenu plus tard patriarche sous le nom de Joseph I«, dont la vie a été 
Jblice par J.-B. Chabot.) 



2S3SS?a 



JE " 






■H 



■Bill 
■gf'. 

'•• J:... ! 

•.'--■-.-'' 

"'S'a 






"i 

HH..: 



68 



MGR ADDA1 SCHER, 




ensuite les noms des personnes qui ont donné des vignes ou des terrains 
pour l'église de Saint-Jacques ou pour le monastère de Mar Awgen. 

Cod. 11. — Même ouvrage. 

0,41 x 0,28. 11 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 24 lignes 

Terminé le 10 Iloul de l'an 1883 des Grecs (septembre 1572), 1541 de l'As- 
cension de N.-S., 980 des Arabes, à Gazarta, du temps de Mar Elia, patr., 
et de Mar Joseph, métrop. de Gazarta ; il a été écrit par le prêtre 'Atâya, 
fils du prêtre Faradj d'Alqôs ; il a été donné pour l'église N.-D. du village 
de Beith Sabta, près du village de Beith Zendan, au pays de Gazarta, par 
le sacristain Daniel, originaire du même village. 

Cod. 12. — Même ouvrage. 

0,32 x 0,22. 11 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 22 lignes. 

Achevé à Gazarta le 29 Hziran 1847 (juin 1536), au temps du patr. Mar 
Siméon et de Mar Gabriel, métrop. de Gazarta, par le prêtre Darwis, fils de 
Hanna, fils de Issa. 

Une autre note, placée en tête, déclare que le livre a été donné pour le 
couvent de Mar Addaï, apôtre de l'Orient, par le prêtre Hussaïni, fils de 
'Abdel-Ahad, fils de Hassan de Mossoul, résidant actuellement au village 
de Kpar Ôuzli ; et que ce cadeau a été fait en présence des prêtres Siméon 
et 'Aziz, du diacre Abdel-Massib, du chef Hussaïni, de Khamis et de Bar 
Asinar. 

Cod. 13. — Même ouvrage. 

0,32 x 0,22. 20 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 19 lignes. 

Terminé à Gazarta le 5 Yar 1799 (mai 1488) au temps de Mar Siméon, 
patr., et de Mar Élia, év. métrop., par le diacre 'Abdallah. 

Sur la première feuille se lit une note qui déclare que le diacre Benja- 
min, fils de Jacquep, du village de Barbaïta, acheta ce volume de Joseph, 
fils du prêtre Guiwarguis, pour quatre qiuprusyè. 

Cod. 14. — Même ouvrage. 

0,44 x 0,30. 20 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 16 lignes. Ecriture estranghôlo. 

Achevé à Gazarta le 5 Tesri premier 1855 (octobre 1543), du temps de Mar 
Siméon, patr., et de son neveu Mar Hnanisô', héritier du siège; il a été 
copié sur l'autographe de Mar Ebed Jésus de Nisibe, par le prêtre 'Atâya, fils 
du prêtre Faradj, fils du diacre Marqos d'Alqôs' ; il a été donné pour l'église 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 



63 



de S. Georges du village de Tabyatha, près de Mardin, par le prêtre Abraham, 
fils de Hormezd Sabouni, le diacre Tadjdin, fils du prêtre 'Abdallah, le 
diacre Habib, fils du chef Saddad, et le diacre Maraugué, fils de Houssaïn. . . 
D'autres notes en carsouni et en arabe nous apprennent que le village 
de Tabyatha a été pillé en 2018 des Grecs (1707) ; que la peste enleva ea 
1933 (1622) le prêtre Askar et le diacre Élia, fils du prêtre Hanna, et qu'en 
1935 (1624) les Qëzêl-bas (les Perses) s'emparèrent de Bagdad et de Mossoul. . . 

Cod. 15. — Même ouvrage. 

0,30 x 0,21. 20 cahiers de 10 feuillets; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 27 lignes ; la première colonne est écrite en syriaque et la 
seconde en carsouni. 

Achevé à 'Aïn Tannour (près de Diarbekir; le 16 janvier 1702 de notre 
ère, du temps de Joseph II, patriarche, par le prêtre 'Abdel-Ahad, fils de 
G arabe t. 

Cod. 16. — « Livre de V Ancien Testament, partagé en leçons 
pour tous les dimanches de l'année, les fêtes (de N. S.) et les com- 
mémorations (des saints), selon le rite du couvent de Jacques 
de Beith 'Abé. » 

0,30 x 0,20. 18 cahiers de 10 feuillets; 21 lignes à la page. 

Écrit dans le couvent de Mar Pethion (à environ nuit heures à l'Ouest 
de Mardin) le 17 Tamouz 1883 (juillet 1572), par Hnanisô', métrop. de 
Mardin, originaire du vilage de Tabyatha ; il a été donné à l'église de 
Saint-Pierre dans le village de Kharab Ôlma. _ 

Cod. 17. — « Livre des Épitres de Paul l'apôtre, partagées en 
leçons pour tous les dimanches, les fêtes et les commémorations de 
l'année. » 

0,30 x 0,20. 12 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 22 ligues. 

Terminé à Gazarta le 21 Hziran 1847 (juin 1536), du temps de Mar Siméon, 
patr., et de Mar Gabriel de Gazarta, par le prêtre 'Ataya, fils du prêtre 
Faradj, fils du diacre Marqôs d'Alqôs ; il a été acheté pour l'église de 
S. Georges du village de Tabyatha, par le diacre Habib, fils du chef Saddad. 

Une note en carsouni, placée en tête du livre, est ainsi conçue : « En 
1983 (1672), il y eut à Amid un évoque qui, ayant anathématisé Nestorius, 
suscita beaucoup de troubles. Mar Élia (patriarche) vint ici et alla à Amid, 
où il perdit beaucoup d'argent. » 

(Le rédacteur de la note fait allusion à Joseph, métrop. de Diarbekir, 
devenu plus tard patriarche saus le nom de Joseph I er , dont la vie a été 
publiée par J.-B. Chabot.) 



w 



mm 



^™-— 



m 



m- 



m>&, 



mm 



70 MGR ADDAÏ SCHËR. 



II — Ouvrages liturgiques et Recueils d'Hymnes. 

God. 18. -— « Ordre des prêtres ». c'est-à-dire Rituel. 

Ce volume contient : 

1° Prières (orationes) à réciter par les prêtres, le matin et le soir. 

— 2° La messe des Apôtres. — 3° Messe de Théodore de Mopsueste. 

— 4° Messe de Nestorius. — b° Rite du Baptême. — 6° Rite de la 
Pénitence. — 7° Renouvellement du Levain. — 
l'eau. — 9° Consécration de l'autel sans huile. - 
à réciter à la fin de la messe. 



S Bénédiction de 
- 10° Sept prières 



0,18 x 0,13. 14 cahiers de 10 feuillets ; 16 lignes à la page ; quelques 
feuillets manquent. 

Terminé dans le couvent de Mar Aha (près de Gazarta), le 22 Yar 1916 
(mai 1603), par le prêtre Jean, moine, fils du prêtre Abraham, fils du prêtre 
Gharib, de la famille de Kémo, originaire de Séert ; il a été écrit pour 
l'église de Mar Yarëth dans le village de Derbé. 

Cod. 19. — Même ouvrage. 

Suivent : 1° Rite pour faire prêter serment. — 2° Rite de l'ordi- 
nation des lecteurs, des sous-diacres, des diacres, des prêtres, des 
archidiacres et des prêtres aveugles. 

0,21 x 0,14. 17 cahiers de 8 feuillets ; 19 lignes à la page. 

Sans date. — Une note finale est ainsi conçue : « Ce livre appartient 
à ..... (le nom a été effacé). Gela a été rédigé en 188b des Grecs (Î574) par 
le plus faible des hommes, Sabrisô', métrop. de Hesna (Hesn-Kep) et 
d'Arzoun. Priez pour lui. » 

D'après une autre note en carsouni, Guiwarguis, fils de Sahin, a donné 
ce livre à l'église de S. Cyriaque, dans le village de 'Ain-Tannour, en 1972 
des Grecs.(1661). 

Cod. 20. — Ce livre contient les trois messes des Apôtres, de 
Théodore de Mopsueste et de Nestorius, le rite du Baptême et les 
prières du matin pour les fêtes, composées par Elia III, patriarche. 

0,21 x 0,14. 11 cahiers de 10 feuillets; 20 à 24 lignes à la page. Les trois 
premiers cahiers ont disparu. 

Note finale : « Ce livre, depuis le commencement jusqu'aux prières com- 
posées par Àbouhalim, a été écrit par le prêtre Gabriel. Quant aux prières 
composées par Abouhalim, je les ai écrites, moi, Yabalaha, faible évêque, 
au temps de Mar Ëlia, patriarche. » 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIS. 



71 



On a relié à la suite de ce même volume deux cahiers d'un autre 
qui contiennent l'Ordre de la consécration de l'autel sans l'huile 
(incomplet) ; et trois autres cahiers contenant des Homélies {iour- 
gamê) à réciter avant la lecture de l'Évangile, composées par 
Ébedjésus de Nisibe. 

God. 21. — « Livre du Houdra (Bréviaire), selon le rite du cou- 
vent supérieur de Mar Gabriel et de Mar Abraham, s 

Ce volume contient l'office des dimanches de toute l'année, des 
fêtes mobiles et des jours du Carême et des Rogations. (Édité par 
Bedjan.) 

0,31 x 0,20. 49 cahiers de 10 feuillets ; 29 lignes à la page. 

Achevé le 11 Kanoun premier 18S2 des Grecs (décembre 1540), à Gazarta, 
du temps de Mar Siméon, patr., et de Mar Gabriel, év. de Gazarta, par le 
prêtre Atâ.ya, fils du prêtre Faradj, fils du diacre Marqos d'Alqôs ; il a été 
donné pour l'église de Rabban Hormezd de Mardin, parie prêtre Abraham, 
fils de 'Abdallah, originaire de Djeslônyé. 

Cod. 22. — Deuxième partie du Houdra, contenant l'office des 
jours du Carême et de la semaine de Pâques. L'office du Samedi 
saint comprend encore l'ordre du Lavement des pieds, le rite de la 
Pénitence et celui du Baptême, et la messe des Apôtres. 

0,23 X 0,16. 39 cahiers de 10 feuillets ; 22 lignes à la page. 

Achevé au mois de Kanoun premier de l'an 1599 (1287), par le prêtre 
Joseph, moine du couvent de Mar Awgen. Il a appartenu à l'église de 
S. Georges des Nestoriens, à Gazarta. 

Cod. 23. — Kaskoul : partie du Bréviaire contenant l'office pour 
les jours de la semaine. C'est un extrait du Houdra. 

0,28 X 0.17. 24 cahiers de 10 feuillets; 26 lignes à la page. 

Achevé dans le village de Tabyatha, le 24 Tesri second de l'an 1880 (1568), 
par Hnanisô', métrop. de Mardin ; il a été écrit pour l'église de S. Pierre 
du village de Kharab Ôlma, dans la région de Mardin. 

Cod. 24. — « Livre du Trésor [Gazza) . [contenant l'office] des 
fêtes (de N. S.) et des commémorations (des saints) pour toute 
l'année, selon le rite du couvent supérieur de Mar Gabriel et de 
Mar Abraham. » 

Ce volume contient les offices suivants : Office de Noël, de la 
sainte Vierge, de l'Epiphanie, de S. Jean-Baptiste, des SS. Pierre 



FfflHH 






■M 



IUlll 

■Ni : 

H 
IBIl 



.72 



MGR ADDA1 SCHER. 



et Paul, de S. Etienne, des Docteurs grecs (Diodore, Théodore et 
Nestorius), des Docteurs syriens (Aprem, Narsaï, Julien, Jean et 
Abraham de Beith Rabbao, etc.), de l'Unité de Personne, des 
Défunts, des Confesseurs, de S. Georges, de Smoni, de l'Ascension, 
de S. Thomas, de S. Gyriaque, de la Transfiguration et de la 
Croix. — Tous ces offices sont très longs ; nos ancêtres, pour pou- 
voir les réciter, veillaient depuis le soir jusqu'au matin. 

0,42 x 0,29. 44 cahiers de 10 feuillets ; les pages sont divisées en deux 
coloanes de 31 lignes. 

Terminé à Alqôs le 22 Iloui de l'an 2027 (septembre 1716), au temps de 
Mar Elia, patr., par le prêtre Joseph, fils, du prêtre Guiwarguis, fils du 
prêtre Israël ; il a été donné à l'église de N.-D. du village de Kardess, par 
le chef Dawouda, fils de Askandar. — Il a été acheté par Mgr Élia Millos 
en 1864. 

Cod. 25. — Même ouvrage. 

0,39 x 0,27. 43 cahiers de 10 feuillets: chaque page est divisée en deux 
colonnes de 32 lignes. Les deux premiers cahiers sont endommagés. 
Sans date, xvn» siècle. 

Cod. 26. — Même ouvrage. 

Ce volume s'arrête à l'office des Défunts. 

0,31 x 0,20. 3o cahiers de 10 feuillets ; 27 lignes à la page. 

Sans date, — En tête du volume se lit la note suivante : « Ce livre 
appartient à l'église de N.-D. du village de Beith Sabta ; il a été acheté par 
le prêtre Darwjs et les chefs Joseph et Qenno. Cela eut lieu en 1901 (1590), 
par l'intermédiaire du faible Gabriel de Beith Rabban Abraham. » 

Cod. 27. — « Trésor (Qazza) contenant l'office des fêtes et des 
commémorations, composé en 1707 de notre ère, par notre père 
Mar Joseph II, patriarche des Ghaldéens.'» 

Joseph II, en révisant les offices marqués dans le ms. 24, y a 
encore ajouté douze autres offices, qui ne se trouvaient pas 
chez les Nesto riens, comme ceux de S" 3 Barbe, de S. Nicolas, 
de S. Joseph, etc. 

Le volume semble avoir été écrit par Joseph II lui-même. 

On a relié à la fin du volume quatre cahiers de 10 à 12 feuillets, 
contenant les offices de N.-D. du Carmel, de la Nativité de S. Jean- 
Baptiste, des Défunts, de la Présentation de la sainte Vierge, de 
l'Immaculée Conception et du Sacré Cœur. Les deux premiers 




MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MA.RDIN. 



73 



ffices ont été composés par le prêtre Guiwarguis d'Alqôs, vers 
1831 de notre ère ; les trois autres ont été composés par le prêtre 
Damien, fils du diacre Jean, fils du prêtre Jacques d'Alqôs, en 1856 
de notre ère; et le dernier a été composé par Mar Augustin, 
niétrop. de Diarbekir. 

0,31 X 0,20. 533 pages de 25 lignes. 



Cod. 28. — Office de la fête de l'Annonciation et de la Nativité 
de la Sainte Vierge. 

Ces deux offices sont -différents de ceux qui ont été composés 
par Joseph II ; ils sont dus à la plume d'un Nestorien. 

0,22 x 0,16. 8 cahiers de 10 feuillets ; 17 lignes à la page. 

Achevé à Diarbekir le 31 Tesri second de l'an 1944 (novembre 1632). 

Cod. 29. — « Chants des Vigiles des fêtes de N. S. et des commé- 
morations de toute l'année. — C'est un extrait du Qazza (cod. 24). 

0,21 x 0,14. 5 cahiers de 10 feuillets ; 20 lignes à la page. 
Terminé le 14 Hziran (juin) 1701 de notre ère. 

On a relié dans le même volume un autre ouvrage composé de 
8 cahiers de 10 feuillets et contenant : 

1» Chants des Vigiles extraits du ms. 27. — 2° Ordre de la Sépul- 
ture du Christ (en carsouni), composé par Joseph II. — 3° Quatre 
longues prières du matin, composées en arabe par le prêtre ' Abd- 
el- Ahad, fils de Garabet. — 4° Six autres prières semblables, com- 
posées par Joseph IL — 8° Plusieurs oraisons funèbres en carsouni . 

Cod. 30. — « Livre d'Homélies pour les Rogations des Nini- 
vites », choisies parmi les homélies de Mar Aprem et de Mar 
Narsaï. Cet office est inséré dans le Breviariutn Chaldaïcum (parsl), 
édité par P. Bedjan. — Ce livre contient en outre trois proclama- 
tions pour les Rogations. 

0,19 x 0,13. 22. cahiers de 10 feuillets ; 16 lignes à la page. 

Achevé dans le couvent de Mar Awgen le 17 ébat 1816 (février 1505), par 
un certain Abraham, moine; les trois proclamations ont été terminées dans- 
le monastère de Mar Jean ; le livre a été écrit pour Rabban 'Abdallah de 
Nisibe, moine du couvent de Mar Awgen. 

D'après une autre note, R. 'Abdallah a fait encore écrire pour le couvent 
de Mar Awgen, un livre de Khamis, un Kascoul, un livre du Houdra et deux 
volumes du Gazza. 



Wà 



HÎgH 






74 



MGR ADDA1 SCHBR. 




Cod. 3£. — « Ordre de la Cellule pour les moines novices. » 

0,21 x 0,15. 13 cahiers de 10 feuillets ; 20 lignes à la page. 
Écrit le 2 Adar de l'an 2039 (mars 1728). — Il a été acheté par Mgr Élia 
Millos. 

On a relié à la fin de ce volume : 

1° Un livre formé de 19 cahiers, ayant pour titre : « Ordre des 
prêtres » {Rituel; cod. 18). 

Terminé le 25 abat 2064 (février 1753), à Alqôs, du temps de Mar Élia, 
patr., par le diacre Denha, fils du prêtre Elia, fils du prêtre Yalda ; il a été 
écrit pour le prêtre Hanna, fils de Homo, du village de Djalek sur le ' 
fleuve Dawora. 

2° Un livre formé de 44 feuillets, contenant des Chcmls pour tous 
les dimanches et les fêtes de l'année. 

Achevé le 12 Kanoun second 1903 (janvier -Î592). 

Cod- 32. — Ordre de la bénédiction du mariage. 

On y trouve deux hymnes composées par Mar Aprem, pour être 
récitées, l'une sur la tête de la fiancée et l'autre sur celle du fiancé, 
et une hymne composée par Sabrisô' de Msibe, pour être récitée 
sur la. tête de la fiancée. 



0,15 x 0,10. 8 cahiers de 10 feuillets; 
les derniers cahiers manquent. 
Sans date. Écriture du xvir 2 siècle. 



lignes à la page. Les premiers et 



Cod. 33 — « Livre à." Homélies (à réciter à la mes c e avant l'Évan- 
gile) composées par Ébedjésus de Nisibe et par Khamis. » — La 
plupart de ces homélies sont écrites en strophes acrostiches et en 
vers de douze syllabes. 

0,20x0,15. 5 cahiers de 1 feuillets ; 20 lignes à la page. 
Écrit le 8 Tesri premier 1890 (1578), par le diacre Abraham, fils d'Abdal- 
lah, fils de Hanna Al-farakh. 

Cod. 34. — Même ouvrage. 

Suit le livre des Chants, pour tous les dimanches et les fêtes de 
l'année (cod. 31). La plupart de ces chants sont dus à la plume de 
Kamis. 

0,15x0,10. 16 cahiers de 10 feuillets; 19 lignes à la page. Le premier et 
le dernier cahiers ont disparu. 
Sans date. Écriture du xvi e siècle. 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 



75 



Cod. 35. — « Office pour la sépulture des séculiers. » 
Suivent' les rites pour la sépulture des enfants, et pour le second 
et le troisième jour des funérailles; puis les Madralê pour tous 
les ordres, dont quelques-uns sont attribués à Mar Joseph, évêque-, 
fils du prêtre David de Mansourya, au prêtre Joseph, fils du prêtre 
Cyriaque d'Alqôë, et au prêtre Israël d' Alqôs. 

En marge des deux hymnes qui commencent par les mots : had 
qamet l'ai min qabra, et had sam'et'al noumaha, se lit la note sui- 
vante : « Ces deux hymnes ont été dites par Mar ..... (le nom est 
effacé [Narsaï?]) alors qu'il ouvrit le tombeau de la fille Mamaï 
(concubine de Barsauma ?) quatorze ans après sa mort. » 

0,27 x 0,17. 9 cahiers de 10 feuillets; 24 lignes à la page. 
Sans date. xvin e siècle. 

Cod. 36. — Même ouvrage. 

Suivent : 1° des canons synodaux : a) sur le lavement des corps ; 
— &) contre ceux qui appellent les pleureuses ; — c) qu'on ne doit 
ensevelir personne dans l'église; — d) qu'on ne doit pas faire 
entrer les cercueils dans le sanctuaire ; — e) comment il faut faire 
la commémoration des défunts ; — f) si l'on peut faire la com- 
mémoration des défunts les jours des dimanches et des fêtes de 
N. S. ; — g) sur la messe des morts. 

2° Bénédiction de l'eau. 

0,20 x 0,14, 13 cahiers de 10 feuillets; 18 lignes à la page. 

Écrit dans le village de Tab^atha,le5 Hziran de l'an 1876 (juin 1565), par 
Hnanisô', métrop. de Merda (Mardin); il a été donné à l'église de Rabban 
Hormezd de Merda par Mahboub, fille de Quouryaqos, de la susdite ville. 

Cod. 37. — « Livre d'office de tous les défunts ecclésiastiques, et 
des autres morts, sans renvoi, selon le rite qui est en usage dans 
le couvent supérieur de Mar Gabriel et de Mar Abraham. » 

0,32 x 0,21 . 20 cahiers de 10 feuillets ; 24 lignes à la page. 

Achevé le 9 Tesri premier de l'an 1880 des Grecs (octobre 1668), dans le 
couvent de Mar Pethion, dans la région de Merda, près du village de 
Kharab Olma, du temps de Mar Siméon, patr., et de Mar Élia, év. métrop., 
héritier du siège, par Hnanisô', métrop. de Merda ; il a été écrit pour 
l'église de Mar Pethion et des Quarante martyrs à Amid, au temps de Mar 
Elia, métrop. d'Amid et de ses environs. 






M- 



!V:< 
ni : 



•llMjilSlp 

.:;••:■:;•: 

«R - 



'. .<.&» : 

SU : 

j|§||r ■ 

SB : 



76 



MGR ADDA1 SCHER. 



Cod. 38. — « Livre d'office pour la sépulture des prêtres, des 
eatliolicos, des patriarches, des métropolitains, des évêques, des 
archidiacres, des directeurs (des couvents), des moines, etc. » 

Cet ouvrage, avec un titre différent, est presque le même que 
le précédent. 

0,21 x 0,13. 31 cahiers de 10 feuillets ; 19 lignes à la page. 

Terminé dansle couvent dé Mar Awgen, le 4 Hziran de l'an 1865 d'Alexandre 
(juin 1554), du temps du patriarche Mar Siméon, et de son neveu Mar Elia, 
év. métrop., héritier du siège, par le prêtre Siméon, moine, fils deHadbsabba, 
fils du prêtre Moubarak San, fils de 'Aziz, de Mossoul, de la famille de 
Bakhso. 

Cod. 39. — Ceremoniale Episcoporum, traduit en Portugal, 
du latin en syriaque, en 1782 de notre ère, par le prêtre Thomas, 
surnommé Prémakel, professeur de syriaque, du diocèse béni des 
chrétiens de Malabar. 

L'avant-propos du traducteur nous apprend que le livre a été 
traduit pour Mar Joseph, métrop. chaldéen de Malabar; celui-ci, 
pour échapper à la persécution suscitée contre lui par les mission- 
naires latins, a été obligé de s'enfuir avec le traducteur à Rome et 
en Portugal. Le prêtre Thomas affirme que son but, en traduisant 
cet ouvrage, n'est nullement de contribuer au changement de rite ; 
mais il agit par besoin, comme ont déjà agi ses ancêtres en 
empruntant aux Latins d'autres rites, par exemple celui du Baptême. 
Il se déclare opposé à cette manière de faire, et prie avec instance 
le métropolitain et ses successeurs de revenir à leur rite chaldéen 
en le conservant dans toute sa pureté, 

■0,31 x 0,20. 164 pages de 20 lignes. Les feuilles, rongées par l'encre, sont 
très endommagées ; quelques-unes ont été remplacées. 

Cod. 40. — Le litre manque. — Bréviaire melchite, contenant 
l'office des fêtes du mois de septembre. Ce sont les suivantes : 
Siméon, le Stylite; — Mar Mâma. de Césarée, martyr; — Ànthime, 
patriarche ; — Babylas d'Antioche ; — les martyrs Mar Tautiel et 
Mâr Bouaiti (?) ; — Michel archange ; — Abraham, ancien larron, 
qui fit pénitence dans un cloître de religieuses ; — Nativité de 
la sainte Vierge; — Anne et Joachim, parents de ta sainte Vierge; 
— Barhadbsabba ; — Sainte Théodora. S. Autonome, martyr ; — 
Dédicace du temple de la Résurrection à Jérusalem; — - Exaltation 
de la Croix et mort de S. Jean Ghrysostome ; — Nicétas, martyr ; 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 



77 



— Euphémie, martyre ; — Sophie, martyre, et ses trois filles : Foi, 
Espérance et Charité; — S. Eumène, martyr; — Trophime, 
Sabbace et Dorymedon, martyrs ; — Eustathius, Agapê et 
Theopistus ses fils, et Theopista leur mère ; — Miracle opéré par 
N. D., mère de Dieu, dans un couvent appelé Daphnona, dans la 
région d'Antioche; — Mar Phocas, martyr, et Jean, son disciple; 

— Annonciation de Zacharie; — Sainte Thècle; — Sabinien, Paul 
et Titus (sainte Tatte), martyrs; — Enlèvement de S. Jean, évan- 
geliste, de ce monde; — Fête de Notre-Dame des Martyrs (?); —r 
S. Chariton de Jérusalem ; — mort de Cyriaque de Jérusalem ; — 
Grégoire, év. d'Arménie, et sainte Ripsime. 

Volume mesurant 24 cent, sur 17, composé de 181 pages de 17 lignes. 
Écriture nestorienne ; seulement les lettres t et th sont écrites tantôt à la 
manière des Jacobites, tantôt à la manière des Nestoriens ; tandis que les 
lettres a, g, et s, tiennent le milieu entre les deux écritures. Les premiers 
et les derniers cahiers ont disparu. 

Sans date. 

Cod. 41. — Collection d'Hymnes de Guiwarguis Warda. 

Ces hymnes sont distribuées pour tous les dimanches de l'année, 
les fêtes, les commémorations et les jours des Rogations et du 
Carême ; quelques-unes d'entre elles sont attribuées à Salomon de 
Basra, à Hakim de Beith Qâsa, au prêlre Sliba de Mansourya, 
à Rabban Mari, surnommé Bar Msihaya, à Élia de Nisibe, à 
Sabrisô' bar Paulos, à Khamis, à Abdiécr bar Sahâré ; d'autres 
sont d'un auteur anonyme. 

0,27 x 0,18. 27 cahiers de 10 feuillets ; 24 lignes à la page. 

Achevé dans le couvent de Mar Aha, le S Nissan de l'an 1S52 d'Alexandre 
(avril 1541), du temps de Mar Siméon, patr., et de Mar Gabriel de Gazarta, 
par un certain moine, fils de e Âbdo, fils d'Isaac, fils de Mbarakh, fils de 
Dentaa. de la famille de Danoh, originaire du village de 'Amrin, dans la 
région du Beith Zabdaï; il a été écrit par les soins du prêtre Abraham et 
des diacres Tadjdin et 'Atallah, pour l'église de S. Georges du village de 
Tabyatha. 

D'après une autre note, en 1921,(1610}, le diacre Gordji a acheté ce livre 
et l'a rendu à l'église de S.Georges, du temps de Mar Élia, métrop. d'Amid. 

Cod. 42. — Même ouvrage. 

0,27 x 0,18. 29 cahiers de 10 feuillets ; 21 lignes à la page. 

Terminé à Mardin, le 10 Kanoun premier 1898 d'Alexandre(novembrelb86),, 



W&> 



76 



MGR ABDA1 SOHER. 



Cod. 38. — « Livre d'office pour la sépulture des prêtres, des 
eatholicos, des patriarches, des métropolitains, des évêques, des 
archidiacres, des directeurs (des couvents), des moines, etc. » 

Cet ouvrage, avec un titre différent, est presque le même que 
le précédent. 

0,21 X 0,15. 31 cahiers de 10 feuillets ; 19 lignes à la page. 

Terminé dans le couvent dé Mar Awgen, le 4 Hziran de l'an 1865 d'Alexandre 
(juin 1534), du temps du patriarche Mar Siméon, et de son neveu Mar Ella, 
év. métrop., héritier du siège, par le prêtre Siméon, moine, fils de Hadbsabba, 
fils du prêtre Moubarak San, fils de 'Aziz, de Mossoul, de la famille de 
Bakhso. 

Cod. 39. — Ceremoniale Hpiscoporum, traduit en Portugal, 
du latin en syriaque, en 1782 de notre ère, par le prêtre Thomas, 
surnommé Prémakel, professeur de syriaque, du diocèse béni des 
chrétiens de Malabar. 

L'avant-propos du traducteur nous apprend que le livre a été 
traduit pour Mar Joseph, métrop. chaldéen de Malabar; celui-ci, 
pour échapper à la persécution suscitée contre lui par les mission- 
naires latins, a été obligé de s'enfuir avec le traducteur à Rome et 
en Portugal. Le prêtre Thomas affirme que son but, en traduisant 
cet ouvrage, n'est nullement de contribuer au changement de rite; 
mais il agit par besoin, comme ont déjà agi ses ancêtres en 
empruntant aux Latins d'autres rites, par exemple celui du Baptême. 
Il se déclare opposé à cette manière de faire, et prie avec instance 
le métropolitain et ses successeurs de revenir à leur rite chaldéen 
en le conservant dans toute sa pureté. 

"0,31 x 0,20. 164 pages de 20 lignes. Les feuilles, rongées par l'encre, sont 
très endommagées; quelques-unes ont été remplacées. 

Cod. 40. — Le titre manque. — Bréviaire melchite, contenant 
l'office des fêtes du mois de septembre. Ce sont les suivantes : 
Siméon, le Stylite; — Mar Mâma, de Césarée, martyr; — Anthime, 
patriarche ; — Babylas d'Antioche ; — les martyrs Mar Tautiel et 
Mâr Bouaiti (?) ; — Michel archange ; — Abraham, ancien larron, 
qui fit pénitence dans un cloître de religieuses ; — Nativité de 
la sainte Vierge ; — Anne et Joachim, parents de la sainte Vierge ; 
— Barhadbsabba ; — Sainte Théodora. S. Autonome, martyr ; — 
Dédicace du temple de la Résurrection à Jérusalem; — Exaltation 
de la Croix et mort de S. Jean Chrysostome ; — Mcétas, martyr ; 




MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE 1IARDIN. 



77 



— Euphémie, martyre ; — Sophie, martyre, et ses trois filles : Foi, 
Espérance et Charité; — S. Emmène, martyr; — Trophime, 
Sabbace et Dorymedon, martyrs ; — Eustathius, Agapê et 
Theopistus ses fils, et Theopista leur mère ; — Miracle opéré par 
N. D., mère de Dieu, dans un couvent appelé Daphnona, dans la 
région d'Antioche; -- Mar Phocas, martyr, et Jean, son disciple; 

— Annonciation de Zacharie; — Sainte Thècle; — Sabinien, Paul 
et Titus (sainte Tatte), martyrs; — Enlèvement de S. Jean, évan- 
geliste, de ce monde; — Fête de Notre-Dame des Martyrs (?); —? 
S. Chariton de Jérusalem ; — mort de Gyriaque de Jérusalem ; — 
Grégoire, év. d'Arménie, et sainte Ripsime. 

Volume mesurant 24 cent, sur 17, composé de 181 pages de 17 lignes. 
Écriture nestorienne ; seulement les lettres t et th sont écrites tantôt à la 
manière des Jacobites, tantôt à la manière des Nestoriens ; tandis que les 
lettres a, g, et s, tiennent le milieu entre les deux écritures. Les premiers 
et les derniers cahiers ont disparu. 

Sans date. 

Cod. 41. — Collection d' 'Hymnes de Guiwarguis Warda. 

Ces hymnes sont distribuées pour tous les dimanches de l'année, 
les fêtes, les commémorations et les jours des Rogations et du 
Carême; quelques-unes d'entre elles sont attribuées à Salomon de 
Basra, à Hakim de Beith Qâsa, au prêtre Sliba de Mansourya, 
à Rabban Mari, surnommé Bar Msihaya, à Élia de Nisibe, à 
Sabrisô' bar Paulos, à Khamis, à AbdisYr bar Sahâré ; d'autres 
sont d'un auteur anonyme. 

0,27 x 0,18. 27 cahiers de 10 feuillets ; 24 lignes à la page. 

Achevé dans le couvent de Mar Aba, le 5 Nissan de Fan 1S52 d'Alexandre 
(avril 1541), du temps de Mar Siméon, patr., et de Mar Gabriel de Gazarla, 
par un certain moine, fils de 'Abdo, fils d'Isaac, fils de Mbarakh, fils de 
Denha, de la famille de Danoh, originaire du village de 'Amrin, dans la 
région du Beith Zabdaï ; il a été écrit par les soins du prêtre Abraham et 
des diacres Tadjdin et 'Atallah, pour l'église de S. Georges du village de 
Tabyatha. 

D'après une autre note, en 1921,(1610), le diacre Gordji a acheté ce livre 
et l'a rendu à l'église de S. Georges, du temps de Mar Élia, métrop. d'Amid. 

Cod. 42. — Même ouvrage. 

0,27 x 0,18. 29 cahiers de 10 feuillets ; 21 lignes à la page. 

Terminé à Mardin,le lOKanoun premier î 898 d'Alexandre (novembre 1586),, 



78 



MGR ADDAÏ SCHER. 



■&Î3 






■jjï: 



V •' -' : 
iillll' 

lll§ j 

Mllïlllt? 

■H ' 

■I* 



t.d-K 



1§11111§ 



ï3; 



î^-,:. 

r;-^ :: '- 



par Hnauisô', métrop. de Mardin ; il a été donné à l'église de Rabban 
Hormezd et de S. Georges de Mardin, par Marie, fille d'Elisabeth et femme 
de Maraugué, de Nisibe. Les prêtres de Mardin étaient alors les suivants : 
Hormezd, Marqos, Marâha et Joseph. 

Cod. 43. — « Livre des Hymnes de Warda et de Mar Gabriel, 
surnommé Qamsya. » 

Les Hymnes de Warda sont distribuées ici pour l'Ascension, 
pour les semaines des Apôtres, d'Été, d'Élie et de Moïse. Le poème 
de Mar Gabriel est très long ; il roule sur Sabrisô', fondateur du 
couvent de Beith Qôqa. 

0,18 x 0,13. 14 cahiers de 10 feuillets ; 18 lignes à la page. 

Achevé le 11 Nissan de l'an 1794 du Roi des Grecs (avril 1483), du temps 
de Siméon, patr., et de Mar Élia, év. métrop. de Nisibe, d'Arménie, de 
Merda, d'Amid, de Séert et de Hesna de Képa. 

Le livre a appartenu à l'église de S. Jacques de Nisibe. 

Cod. 44. — Recueil d'hymnes et de poèmes. 

1° Poème de Gabriel de Mossoul sur Sabrisô', fondateur du 
couvent de Beith Qôqa (cod. 43).— 2° Dix-neuf hymnes de Warda, 
pour les Rogations. — 3° Hymne de Hakim de Beith Qâsa, sur la 
pénitence. — 4° Hymne du prêtre Sliba de Mansourya, sur les 
Rogations. — S° Huit hymnes de Kamis sur les fêtes de N. S. — 
6° Poème de Kamis sur Isô'sabran, martyr. — 7° Poème sur s. 
Etienne, d'un auteur anonyme. — 8» Poème de Isô'yahb bar 
Mqadam, sur s. Georges. — 9» Hymne d'Isaac Sbednaya, sur les 
Rogations. — 10° Deux poèmes du même, sur s. Georges et sur la 
Croix. 

0,22 x 0,16. 21 cahiers de 10 feuillets ; 20 lignes à la page. 

Ecrit à Alqôs, le 20 Nissan de l'an 2033 des Grecs (avril 1722), au temps de 
Mar Élia, patr., et de Mar Hnaniéô', év. métrop., par le prêtre 'Abdisô', fils 
du prêtre Hadbsabba. 

Cod. 45.— « Poème (en chaldéen vulgaire) composé par Joseph » 
(Djamal-Éddin de Telképé). 

Ce poème est divisé en trois chants, ayant pour sujet les paroles 
de N. S. et sa vie. 

0,16 x 0,11. 9 cahiers de 10 feuillets ; 16 lignes à la page. 

Achevé le 4 Kanoun premier 2036 (décembre 1724), par le prêtre Gabriel. 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 



III. — Ouvrages ascétiques et Droit canon. 

Cod 46. — « Premier volume du discours utile de saint Mar 
Vlsaac, Qatrâya, év. de la ville de Ninive. » 

Note finale : « Ce volume a été écrit par Rabban David, sur- 
nommé Gabron, dans le village béni de Altoun ou Waltou, comme 
on le prononce, dans la cellule creusée dans le rocher. David 
étant sorti une fois de sa cellule, les voleurs y entrèrent et enle- 
vèrent ce volume avec ses autres mss. qu'ils portèrent ailleurs. 
Ce volume tomba entre les mains des frères qui' habitaient dans 
la cellule près du village de Tyâré. Environ seize ans après, il a été 
achevé par un certain pécheur nommé Paul (le nom est écrit en 
lettres numériques : 80 = P; 6 — w; 30 = £; & = w; 600 = s) en 
1546 des Grecs et en 633 des Arabes (1235). Ce livre a été achevé 
. dans le couvent . . . (illisible), au pays de Dassen. » 

Parchemin. 0,23 x 0,16. 20 cahiers de 10 feuillets ; de 27 à 32 lignes à la page. 

Cod. 47. — « Livre des Éthiques », composé par Barhebrœus. 
(Publié par P. Bedjan, en 1898). 

n,32 x 0,24. 19 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée ea deux 
colonnes de 35 lignes^Écriture jacobite. 

Achevé en 1887 de notre ère, par 'Abdel 'Aziz, fils du prêtre Guiwarguis, 
du village de Ahbab dans le Tour 'Abdin ; il a été écrit pour Mgr Elia Millos. 

Cod. 48. — « Livre du Diamant, composé par le patriarche 
Joseph IL » — Ce livre, divisé en deux sections, est une compila- 
tion de livres spirituels composés par des auteurs latins. 

Suivent : 1° « Résumé de l'Introduction à la logique, par 
Joseph IL » — 2° « Explication de l'Introduction à la logique. » 

0,22 x 0,16. 33 cahiers de 10 feuillets ; 19 lignes à la page. 
Terminé en 1820 de notre ère, par le prêtre Antoun,fllsde Yohannan, de 
la famille de Fatho, de Mardin. 

Cod. 49. — Premier tome de la « Collection des Synodes orien- 
taux. » 

Ce volume contient les treize Synodes orientaux qui ont été 
publiés par J>.-B. Chabot, en 1902, sous le titre de Synodicon 
Orientale. ■ 

0,31 x 0,22. 185 feuillets ;-24 lignes à la page. 



■Il ^ 



mmmBmBBaaBBmamMmatMBMmmmnamM^m 







80 



MGR ADDA1 SCHER. 



Cod. 50. — Deuxième tome du même ouvrage. 

Ce volume contient les lettres des patriarches -Aba I, Aba II et de 
Isô'yahb II, avec d'autres documents, décrits déjà par J.-B. Chabot 
(Synodicon Orientale, Paris, 1902, p. 4-10). 

0,31 x 0,22. 304 feuillets ; 24 lignes à la page. 

Ce volume et le précédent ont été copiés sur un ms. de N.-D. des 
Semences (n= 90), en 1871 de notre ère, pour Mgr Millos. 

Cod. 51. — Nomocanon d'Ébedjésus de Msibe. (Édité par Mai, 
Script. Veter. Nova Collectio, t. X.) 

Suivent : 1° Avertissements au sujet du service de l'autel. 
2° Discours d'Apollonius sur la sagesse. — 3° Combien de fois le 
feu descendit du ciel pour le bien des hommes? — 4° Canons de 
Bar Salibi au sujet de la confession des péchés. 

0,3D x 0,22. 12 cahiers de 10 feuillets ; 26 lignes à la page. 
Copié en 1889 de notre ère pour Mgr Millos. 

Cod. 52. — Nomocanon de Barhebraeus. (Édité par P. Bedjan, 
en 1898.) 

0,32 x 0,24. 19 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en c ■■ 
colonnes de 27 lignes. Écriture jacobite. 

Achevé à Bar Siqa en 1887 de notre ère, par ' Abdel-' Aziz, fils du prêtre 
Guiwarguis ; il a été écrit pour Mgr Millos. 

Cod. 53. — « Livre de la Lampe brillante, traduit de l'arabe i 
syriaque par Joseph II. » Cet ouvrage contient les actes et les 
canons des Conciles occidentaux. (Publié par P. Bedjan.) 

0,22 x 0,16. 21 cahiers de 10 feuillets ; 18 lignes à la page. Le premier 
cahier manque. 
Sans date : xvin» siècle. 



IV. — Théologie, Philosophie, Cosmographie, etc. 

Cod. 54. — « Livre des Rayons et de raffermissement des bases 
ecclésiastiques, composé par Barhebraeus. » 
Voir l'analyse dans Assemani, Bib. Or., II, p. 297. 

0,23 x 0,13. 18 cahiers de 10 feuillets ; 18 lignes à la page. 
Achevé en 1887 de notre ère, par Mgr Millos. 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 



81 



Cod. 55. — « Livre des Trésors, compilé en abrégé par Jacques, 
moine, du village de Bartellé. » 

L'ouvrage est divisé en quatre parties, ayant pour sujet Dieu, 
l'Incarnation et la Providence. La dernière partie traite de la 
cosmographie et de la géographie. — A r oir l'analyse dans Assemani, 
B. O., II, p. 237. 

0,28 x 0,19. 15 cahiers de 10 feuillets ; 22 lignes à la page. Écriture jacobite. 
Écrit en 1886 de notre ère, pour Mgr Millos, par Abdel 'Aziz, fils du 
prêtre Guiwarguis. 

Cod. 56. — Premier tome du « Livre de la Crème des sciences, 
composé par Barhebraeus. » 

La « Crème des sciences » est une vaste encyclopédie renfermant 
toute la philosophie péripatéticienne. Il est divisé en trois parties. 

Ce premier tome comprend les cinq premiers livres de la pre- 
mière partie, à savoir : l'Isagogé, les Catégories, le -spl spt/.7]vst'aç, 
les Analytica priora et les Analytica posleriora. 

0,32 x 0,22. 15 cahiers de 10 feuillets ; 26 lignes à la page. 
Terminé en 1886 de notre ère, par Mgr Millos. 

Cod. 57. — Deuxième tome de la Crème des sciences, contenant 
les quatre derniers livres de la première partie, à savoir :1a Dia- 
lectique, la Sophistique, la Rhétorique et la Poétique. 

0,32 x 0,22. 151 feuillets ; 26 lignes à la page. 

Achevé le 11 septembre 1886 de notre ère, par Mgr Millos. 

Cod. 58. — Troisième tome de l'ouvrage précédent, qui contient 
les sept livres de la deuxième partie, à savoir : l'audition physique, 
le ciel et l'univers, la génération et la corruption, les minéraux, 
les météores, les plantes et les animaux. 

0,23 x 0,15. 462 pages de 19 lignes. 
Achevé le 22 mai 1887, par Mgr Millos. 

Cod. 59. — Quatrième tome de l'ouvrage précédent, comprenant 
le dernier livre de la deuxième partie : l'âme ; et les deux premiers 
livres de la troisième partie : la métaphysique et la théologie. 

0,22 x 0,15. 316 pages de 20 lignes. 
Ecrit en 1887, à Mossoul, par Mgr Millos. 

Revue des bjbl., janvier-mars 1908. xvm. — 6. 



il 






mmmmswmmM&M 



llP 




82 



MGR ADDAÏ SCHER. 



Cod. 60. — Cinquième tome de l'ouvrage précédent, contenant 
l'éthique, l'économie et la politique. 

0,23 x 0,15. 164 pages de 18 lignes. 

Écrit le 3 juillet 1887 de notre ère. Une note placée à la 78' page du 
tome IV e nous apprend que tout cet ouvrage a été copié sur deux mss., 
dont le premier a été achevé à Mossoul le 22 ad 1596 (août 1285) i , et le 
second, le 17 Tamouz 2175 (juillet 1864). 

Cod. 61. — « Livre du Commerce des commerces ». 
C'est un abrégé de l'ouvrage précédent. 

0,21 x 0,14. 11 cahiers de 10 feuillets ; 24 lignes à la page. 
Sans date : xvi e siècle. 

Cod. 62. — Ce volume contient : 

1° « Livre de l'Entretien de la sagesse, composé par Barhebrseus. » 
C'est un abrégé de la dialectique, de la physique et de la théologie. 

2° a Livre des Prunelles des yeux, par Barhebrœus. » Cet ouvrage 
comprend une introduction sur l'utilité de la logique, et sept 
chapitres ayant pour sujet l'Isagogé de Porphyre, les Topiques, 
les Analytica posteriora et les Sophistiques. 

3° Discours de Barhebrseus, en vers de douze syllabes, sur la 
formation du ciel et de la terre. 

4° Élégie do même sur la mort du patriarche Jean bar Ma'dani. 

S e Cause des songes, selon Michaël Badôqa. 

6° Règle générale contenant les éléments de toutes les sciences, 
par Mar Aba, catholicos de l'Orient. 

7° Quelques extraits du « livre de l'Ascension de l'Esprit » par 
Barhebrseus. 

0,17 x 0,12. 302 pages de 14 lignes. 

Ecrit en 1887 de notre ère, à Mossoul, par Mgr Millos. 

Cod. 63. — « Livre de Y Ascension de l'Esprit, composé par 
Barhebrseus. » (Traité d'astronomie.) 

0,20 x 0,14. 20 cahiers de 10 feuillets ; 18 lignes à la page. 
Terminé en 1887, par Mgr Élia .Millos. 



1. Du vivant même de l'auteur, qui est mort en 1286. 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES BE MARDIN. 



Cod. 64. — Heœaméron de Moïse Bar Kêpha. 



83 



0,28 X 0,17. Volume incomplet du commencement et de la fin; 18 cahiers 
de 10 feuillets, ayant 30 lignes à la page. Il manque plusieurs feuillets 
dans les cahiers conservés ; beaucoup d'autres sont endommagés. Écriture 
jacobite. 

Le titre manque, mais Pexplicit nous apprend que c'est un Heœaméron ; 
il est divisé en cinq discours et écrit à la demande d'un certain Ignace. A 
ces indications nous reconnaissons l'œuvre de Moïse Bar Képha. 

Sans date : xvi e siècle. 



V. — Grammaire et Lexicographie. 

Cod. 65. — « Grammaire de la langue Araméenne, composé par 
Mar Élia de Nisibe. » 

On a relié à la suite trois cahiers contenant quelques extraits du 
Iloudra et du Gazza. 

0,32 x 0,16. 45 feuillets ; 19 lignes à la page. 
Sans date : xvn e siècle. 

God. 66. — « Introduction au Livre des Splendeurs, suivie d'un 
traité sur les mots ambigus, composée par Mar Grégoire Barhe- 
brseus. » 

0,20 x 0,14. 12 cahiers de 10 feuillets; chaque page est divisée en deux 
colonnes ; la première colonne, qui contient le texte, a 16 lignes ; la seconde, 
qui comprend l'explication, en a 31. Très bonne écriture. 

Terminé le 10 Ab de l'an 1866 (août 1555), à Gazarta, du temps de Mar 
Siméon, patr., et de Mar Joseph, év. de Mansourya et de Gazarta, par le 
prêtre 'Atàya, fils du prêtre Faradj, fils du diacre Marqos d'Alqôs. Le copiste 
déclare avoir copié cet ouvrage sur un ms. de Mar Abdisô', év. de Gazarta, 

Suivent : 1° Poème sur l'âme, composé par Jean bar Ma'dani, 
en vers de douze syllabes. — 2° Poème du même Jean, sur la 
grandeur de l'âme et sa dégradation par le péché. — 3° Poème du 
même, sur la voie des hommes parfaits. 

Cod. 67. — Titre : « Avec ton secours, ô Dieu, j'écris ce Livre 
de l'Introduction, que je copie sur le premier autographe de l'au- 
teur lui-même (à savoir) Mar Thomas, év. métrop. d'Arbèles, qui 
composa cet ouvrage en mil sept cent . . . (illisible). » . 

0,13 x 0,19. 12 cahiers dé 10 feuillets chacun ; 17 lignes à la page. 



mai 






ErôSKI 






JJP 



«6-2. 



ma 



mm 



84 



MGR ADDA1 SCHER. 



Dernière clausule : « A été achevé, avec le secours de N. S., ce livre de 
l'Introduction, qui a été copié sur le premier autographe de Mar Thomas, év, 
de Dassan (qui composa cet ouvrage) en 1738 des Grecs (1427), du temps de 
notre illustre Père gouverneur du monde, Mar Denha, eatholicos patriarche. » 

Cette grammaire métrique est une des œuvres les plus complètes 
en ce genre. L'auteur serait Isô'yahb bar Mqadam, métrop. d'Ar- 
bèles, et non Thomas, ainsi que le dit ce ms. Sabrisô', métrop. 
de Hessen Kepa (voir un ms. de Séert, n° 98), qui déclare lui aussi 
avoir copié son ms. sur l'autographe de l'auteur, affirme que cet 
auteur est Bar Mqadam, et on dit qu'il avait rédigé son œuvre en 
173S des Grecs (1444), au temps du patriarche Mar Siméon. Tous 
les autres mss. sont d'accord avec celui de Mar Sabrisôï pour attri- 
buer cet ouvrage à Isô'yahb bar Mqadam. 

Sans date : xvi e siècle. 

God. 68. — Même ouvrage. 

0,23 x 0,18. 116 feuillets ; 16 lignes à la page. Copié sur le ms. précédent, 
en 1887 de notre ère, par Mgr Miilos. 

God. 69. — « Morceaux choisis: » 

Ce volume contient : 

1° Discours métrique, en vers de sept syllabes, sur la gram- 
maire. Ce traité est très abrégé ; il est dû à la plume de Jean Bar 
Zou'bi. — 2° Réseau des points, composé par Joseph, év. de 
Mardin (devenu, ensuite métrop. de Nisibe sous le nom de 
Isô'yahb). Ce traité est en vers de douze syllabes ; il traite des 
points usités dans l'écriture syriaque. Merx a analysé cet ouvrage 
et en a publié des extraits dans son Htstorla artis gramm. — 
3° Énigme en vers de sept syllabes, traitant du nom et du verbe. 
- 4° Conjugaison des verbes. - 5« Poème sur la sagegge (attribué 
àBarhebrœus). - 6» <r Livre de la Fleur des connaissances, composé 
par le prêtre Jacques Qtarblaya. » Ce traité contient les verbes 
syriaques par ordre de 'conjugaison. — 7° Poème de Guiwarguis 
Warda, sur l'homme microcosme. — 8° Prophétie de Zoroastre sur 
N. S. — 9° Conjugaison des verbes. 

0,23 x 0,13. 18 cahiers de 10 feuillets chacun; 20 lignes à la page. 
Écrit le 26 octobre 1887 de notre ère, à Mossoul, pour Mgr Élia Miilos. 




MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 00 

q $_ 70. — Premier volume du « Lexique de Hassan Bar 
Bahloul ». 

0,33 X 0,22. 603 pages de 25 lignes. 

Écrit le 18 août 1888, à Mossoul, pour Mgr Miilos. 

Cod. 71. — Deuxième tome du. même ouvrage. 
0,33 x 0,22; 87! pages. Écrit à Mossoul, le 25 avril 1889, pour Mgr Miilos. 

Cod. 72. — Vocabulaire, divisé en trente instructions (youlpanê) 
environ, par ordre de matières. , , .. - 

16 x 0,11. 14 cahiers de 10 feuillets; 21 lignes à la page. Les trois 
premiers feuillets et les derniers cahiers ont disparu. 
Sans date : xvn e siècle. 

Cod. 73. — Même ouvrage. 

0,21 x 0,14. 13 cahiers de 10 feuillets ; 21 ligues à la page. 
Sans date : xvm* siècle. 

On a relié à la fin du volume cinq cahiers contenant les hymnes 
de Warda sur la pénitence. 

Sans date : xvi e siècle. 

Cod. 74. — « Livre du Lexique, qui contien t les mots syriaques 
et les mots grecs avec l'explication en arabe. » 

0,22 x 0,15. 23 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en 
deux colonnes de 18 lignes. 

Achevé le 14 Ab de l'an 2.000 (août 1689), par le diacre Jean, fils de Isô', 
fils d'Abraham, de Mossoul. 

God. 75. — Premier tome du « Vocabulaire Arabe-syriaque- 
turc, composé par le prêtre Kheder, fils de Maqdassi Hormezd, à 
Rome, en 1728 de notre ère ». 

Manuscrit autographe. Une note du patriarche Joseph Àudo, 
placée en tête du volume, déprécie cet ouvrage et déclare qu'il s'y 
trouve de nombreuses fautes. 

0,29 x0,19. 12 cahiers de 10 feuillets; chaque page est divisée en deux 
colonnes de 35 lignes. 



S#3 



TBs£-J 



iSM 






mm 
■M 

i 



86 



VI. 



MGR ADDAÏ SCHER. 



Ouvrages divers. 




God. 76/ -— « Livre du Paradis d'Éden, composé en vers par 
Ébedjésus, métrop. de Nisibe et d'Arménie. » — (Assemani a 
donné l'analyse de cet ouvrage, B. 0. III., pars I, p. 325-332). 

0,21 x 0,15. 14 cahiers de 10 feuillets ; 19 lignes à la page. 

Terminé à Mardin, le 27 août de l'an 1809 de notre ère, par le prêtre 
'Issa, fils du prêtre Quouriaqos, fils du prêtre Yohannan, originaire de 
Séert. 

Gode 77. — Même ouvrage. 

0,21 x 0,15. 14 cahiers de 10 feuillets ; 19 lignes à la page. Les premiers 
et les derniers feuillets manquent. Sans date : XVII» siècle. 

God. 78. — « Lettres du Catholicos Mar Isô'yahb (III) d'Adia- 
bène. » (Publiées par R. Ddval, dans le Corpus Scriptorum 
Christ. Orient., en 1904). 

0,22 x 0,15. 26 cahiers de 10 feuillets, ayant 18 lignes à la page. 
Achevé en 1868 de notre ère par Salomon, fils de Johannan, fils du diacre 
' Abdel-Massih, originaire de Séért ; il a été écrit pour Mgr Millos. 

Cod. 79. — Vie de Mar Sallita, disciple de S. Awgen. 

0,12 x 0,08. — 11 cahiers de 10 feuillets, 13 lignes à la page. 
Achevé en 2095 (1784) dans le couvent de Mar- Aha, par un certain Qou- 
riaqos. 

Cod. 80. — « Histoire de la Mère de Dieu, » depuis sa nativité 
jusqu'à son assomption. — C'est une partie du Protévangile de 
S. Jacques. (Publié par Wright, Contributions to the apocryphal 
Lit. ofthe N. T., Londres, 1865.) 

0,13 x 0,09; 14 cahiers de 10 feuillets ; 16 lignes à la page. Écriture jaco- 
bite. 

Sans date. — Achevé du temps du patriarche.... (illisible), qui est 
Mas'oud, et de Cyrille, év. de Medyad. 

God. 81. — Ce volume contient : 

1" Conjugaisons des verbes. — 2° Sentences des philosophes. 
Ces sentences sont au nombre de 134. — 3° Histoire de Job. — 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 



87 



4» Le serviteur fidèle doit avoir les sept qualités dont est doué le 
chien. — 5° Quelques maximes des saints Pères. — 6° Invocations 
du prophète Moïse. — 7° Histoire d'un saint. — 8° Histoire de 
Marie la pécheresse. — 9° Histoire de l'enfant que ses parents 
résolurent de massacrer. 

0,19 x 0,14 ; 9 cahiers de 10 feuillets ; 16 lignes à la page. 
Sans date : XVII e siècle. Les deux premiers sujets sont écrits en syriaque 
et le reste en carsouni. 

Cod. 82. — Ce volume contient : 

1" Quatrième chapitre du livre de la Colombe, composé par Bar- 
hebrseus. — 2° Biographie de Barhebrseus. — 3° Conseils utiles (au 
nombre de 94). — 4° Controverse contre les musulmans (extraite 
du livre de Bar Salibf). — 5° Histoire de Sarguis, ennemi des Croix, 
écrite par Yahb le vagabond. (C'est l'histoire du moine Beheïra, 
publiée par M. R. Gottheil). — 6° Controverse entre un arabe et un 
moine du couvent de Beith Hâlé. ~ 7° Extraits du livre de Bar 
Salibi, contre les idolâtres . 

0,23 x 0,16; 89 feuillets; 16 à 21 lignes à la page. 

Écrit par Mgr Élia Millos, en 1890. 

En tête du volume ont été reliés neuf cahiers, contenant le Traité de 
Barhadbsabba sur la Fondation des Écoles, copié récemment sur un ms. de 
Séert (n° 109, III). 

Cod. 83. — Ce volume contient : 

I. « Livre de la Caverne des Trésors » attribué faussement à Mar 
Aprem. 

IL Livre de la Chasteté (publié et traduit par J . B. Chabot, Rome, 
1896 ; le texte a été réédité par P. Bedjan en 1901). 

0,22 x 0,15. 15 cahiers de 10 feuillets, ayant de 16 à 19 lignes à la page. 
Achevé le 16 avril 1890 de notre ère. 



^i^r^i^siïgip^ 



>-■-- 



HT 



fliî 

MIllP 






81- 



MGR ADDAÏ SCHER. 



MANUSCRITS ARABES 



Cod. M— Évangiles, selon la version Psitta. 

0,30 x 0,20. 19 cahiers de 10 feuillets ; 17 lignes à la page. 
Achevé en 1170 des Arabes (1736). 

Cod. 85. - Même ouvrage que le précédent. Seulement la divi- 
sion en chapitres en est différente. L'Évangile de s. Matthieu est 
divise en 101 chapitres ; celui de s. Marc en 34 ; celui de s. Luc en 
86, et celui de s. Jean en 46. 

0,30 x 0,20. 20 cahiers de 10 feuillets ; 23 lignes à la page. Carâouni 
Terminé le 3 Sebat de l'an 2031 (février 1720) par le diacre Qoudsi, fils de 
Maqdassi Ibrahim. 

Cod. 86. - « Évangiles partagés en leçons pour tous les dimanches 
de Tannée, les fêtes de N.-S. et les commémorations des Saints. » 

0,30 x 0,20. 17 cahiers de 10 feuillets ; 21 lignes à la page. L'écriture est 
en carsouni. 

Achevé le 25 Tesrin, premier de l'an 1940 (octobre 1628) dans la ville de 
Hessen Keph, sur les bords du Tigre, du temps de Mar Elia, patr., et de 
Mar Isôyahb, métrop. de Séert et de Hessen Keph ; il a été écrit par le 
prêtre Ba'outh pour l'église de Rabban Hormezd le persan (à Mardin). 

Cod. 87.— « Commentaire sur les leçons de l'Évangile pour tous 
les dimanches, fêtes et commémorations de l'année. » 

Le texte, écrit en syriaque, est suivi de la traduction et du com- 
mentaire en arabe. 

0,24 x 0,17. Incomplet. Il ne reste que 28 cahiers ; les pages sont divisées 
en deux colonnes ayant de 18 à 20 lignes. 
Sans date ; xiv e siècle. 

Cod. 88. — t Livre de Commentaire sur l'Évangile de Luc. » 
C'est un ouvrage jacobite. 

0,22 x 0,16. 26 cahiers de 10 feuillets ; chaque page est divisée en deux 
eolonnes de 13 lignes. La première colonne, contenant le texte, est écrite 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. b» 

en syriaque, et la seconde, contenant la traduction et le commentaire, en 
arabe. Écriture arabe très soignée. Les premiers et les derniers cahiers 
manquent. 
Sans date : xiv c siècle. 

Cod. 89. — «( Épitres de l'apôtre Paul », dans cet ordre : Rom. ; 

I Gorinth. ; II Corinih. ; Galat. ; Ephes. ; Philipp. ; Coloss. ; I et 

II Thessal. ; I et II Timoth. ; Philem. ; Hebr. 

Viennent • ensuite : Épître de s. Jacques ; b e et II e épître de 
s. Pierre ; F , II e et III e épître de s. Jean ; Épître de Judas, frère 
de Jacques ; Actes des Apôtres. 

Les premiers feuillets contiennent une notice sur la vie de 
s. Paul. 

Ce manuscrit est d'origine copte ; il a passé alternativement entre 
les mains des Syriens Jacobites et des Nestoriens. En marge sont 
désignées les leçons selon les deux rites. L'encre et l'écriture té- 
moignent que ces désignations sont postérieures. 

0,26x0,19. 226 feuillets, les premiers manquent; 16 lignes à la page. 
Très bonne écriture. 

Achevé dans le monastère de Marqourios, en Egypte, dans la montagne 
de Toura, au mois de Koïhak de l'an 1062 des Martyrs (décembre 1345), qui 
correspond au mois de saban de Fan 746 des Arabes. 

Cod. 90. — « Livre d'Homélies, composé par le saint père Mar 
Élia III, surnommé Ibn al-Hadithi. » 

Ce volume renferme vingt-neuf discours religieux pour les prin- 
cipaux dimanches et fêtes de l'année et. en outre, des lectures pour 
les solennités des fiançailles, des prônes, et des prières à réciter 
pour les patriarches et pour les sultans, etc.; deux discours reli- 
gieux sont attribués à Isô'yahb bar Malkoun, de Dounaïssar. 

Ce livre a été publié à Mossoul, par Mgr Michaël Na'mo, évêque 
chaldéen, en 1873. 

0,25 x 0,14. 24 cahiers de 10 feuillets; 15 lignes à la page. 

Achevé à Gazarta le 27 Tesri second de l'an 1903 des Grecs (novembre 
1391) et l'an 1561 de l'Ascension de N. S., du temps de Mar Élia, patr., et 
de Mar Gabriel de Gazarta, par l'archidiacre 'Atâya, fils du prêtre Faradj, fils 
du diacre Marqos d'Alqôs. 

Cod. 91. — Même ouvrage que le précédent. 



M 









BPSsf 



90 



MGR ADDAÏ SCHER. 



Les marges de cet exemplaire sont couvertes dénotes, pour 
expliquer les mots difficiles. 

0,29x0,20. 95 feuillets; 25 lignes à la page. Les derniers feuillets 
manquent. 

Sans date : xvn« siècle. 

Note finale : « Ce livre a été écrit pour le couvent de S. Jacques le Reclus, 
par les soins de Mar Êlia, év. métrop., connu sous le nom de Bar Tappé! 
Celui-ci, dès son enfance, fut élevé et reçut son éducation dans ce saint 
couvent, où il mourut. Il passa tout son temps à bâtir et â augmenter le 
territoire du couvent. A l'approche de la mort, il commanda qu'on inhumât 
ses restes à la porte du monastère; il mourut en 1929 des Grecs (1618) ; il 
fut remplacé par son neveu, Mar Isô'yahb, év. métrop » 

Cod. 92. — « Livre d'Oraisons funèbres, parÉlialII, patriarche. » 
Ce volume contient trente-huit oraisons funèbres ou discours 
religieux à réciter aux jours de deuil. Tous ne sont pas dus à la 
plume de Mar Élia ; plusieurs sont d'un auteur anonyme. 

0,14X0,09. 7 cahiers de 10 feuillets; 17 lignes à la page; le premier 
cahier et les derniers feuillets ont disparu; beaucoup d'autres feuillets sont 
endommagés. 

Sans date : xvn<» siècle. 

On a relié à la suite un ouvrage syriaque, composé de 7 cahiers 
de 10 feuillets, ayant 14 lignes à la page, et contenant des madrase 
pour les défunts (quatre sont attribués à Isô'yahb bar Mqadam, 
un à Jean bar Yak, métrop. d'Arbèles, deux au prêtre Israël 
d'Alqôs, deux au prêtre Sliba de Mansourya, un à Abraham 
Slokhâya, un au prêtre Joseph, fils du prêtre Qouriaqos d'Alqôs', 
un à Isô-'yahb bar Malkoun, cinq à 'Abdisô' de Gazarta, sept au 
prêtre 'Atâya bar Athéli, et un à Mar Gabriel. 

Écrit en 1901 des Grecs (1590). 

Cod. 93. — Ce volume contient : 

I. «Livre des Bases de la religion, compilé par le saint père 
Mar Élia II 1 , catholicos, patriarche, — que Dieu lui fasse misé- 
ricorde ! » 

C'est un ouvrage de philosophie et de théologie nestorienne, 



1. C'est donc faussement que le Liber Turris et Assemaoi (B. O., III, pars I, p. 265) 
attribuent ce livre à Élia I (cf. encore un ms. de Séert, n° 131). 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARD1N. 



91 



divisé en 22 chapitres, qui traitent de Dieu, de la Trinité, de l'In- 
carnation, de la Rédemption, de la descente du Saint-Esprit, de 
l'authenticité de l'Évangile, des ablutions, de la prière, du jeûne, 
je l'aumône, de la résurrection des corps, et de l'enfer (4 cahiers), 

II. Traité sur les synodes (2 cahiers). 

III. Traité d'Élia de Nisibe sur la prière (8 feuillets). 

IV. Traité d'un auteur anonyme sur le jeûne (11 feuillets). 

V. Profession de foi de Isô'yahb Bar Malkoun (1 feuillet). 

VI. Profession de foi de Michaël, év. d'Amid et de Maipharqat 
(3 feuillets). 

VII. Profession de foi des chrétiens orientaux, traduite du 
syriaque en arabe (3 feuillets). 

VIII. Profession de foi des Syriens orientaux, appelés Nesto- 
riens (4 feuillets). 

IX. « Controverse du Rabban Ibrahim Tabrani ' avec 'Abdel- 
Malk, Ibn ' Abdel-Rahman , Ibn Saleh Al-Hasemmi, émir de 

Damas » (4 cahiers).. 

X. Questions de S. Basile à son frère Grégoire. 

0,29 x 0,20. 13 cahiers de 10 feuillets; 25 lignes à la page. Carsouni. 
' Sans date : xvn e siècle. 

Cod. 94. — Ce volume contient : 

1° Explication du Symbole de la foi de Nicée, par Isô'yahb bar 
Malkoun, métrop. de Nisibe: — Le texte chaldéen est suivi de la 
traduction et de l'explication en arabe. 

2° Lettre du même Isô'yahb, adressée à Ignace David, patriarche 
des Jacobites. (Cf. BiM. Orient., III, pars I, p. 297-300.) 

0,17x0,13. 6 cahiers de 10 feuillets; 12 lignes à la page. Carsouni. Récent. 
Cod. 95. — « Livre du Trésor des Sacrements 2 . » 



t. R. Ibrahim était originaire de Tibériade ; il a été élevé en 'Iraq, au vin* siècle ; il 
était nestorien : « Le Verbe (Dieu), dit-il dans sa controverse, habite dans cet homme 
sans toutefois qu'il soit limité, ni confondu, ni séparable de sa créature; mais il est uni 
à lui za-rà x^P' v > xa "' eùSoxsav, xolt' &ilç>yE\,a.v et zatà Sûvajxtv. » 

2. La dernière clausule est ainsi libellée : a Fin du Livre du Trésor des Sacrements, » 
composé par Joseph II, patriarche des Chaldéens, élève de l'Ecole de Rome la grande. » 
Mais Joseph II n'a jamais été à Rome ; je ne crois pas non plus que ce livre soit dû 
à sa plume. 



HKSssiSWBaQ 



m 

EÏwbI 
MÊÊ : 



92 



MGR ADDAÏ SCHER. 



Ce volume traite avec détail des sept Sacrements de l'Église 
C est un ouvrage compilé des auteurs latins. 

0,28 x 0,21. 56 cahiers de 10 feuillets ; 25 lignes à la page. Carsouni 
Termine le 24 juillet 1770 de notre ère, par le diacre Antoun, flls de 
Hanna, de Mardin. 

God. 96. — « Livre du Miroir pur, composé par Joseph II 
patriarche. » Ce livre, qui a été rédigé en syriaque, est divisé en 
cinq parties. Assemani en a donné l'analvse (B III pars T 

p. 603). "" ' 

0,19 X 0,15. 200 feuillets; 16 lignes à la page. - xvnr= siècle. 

God. 97. — Même ouvrage que le précédent. 

Suit un traité du même Joseph II, dans lequel sont énumérées 
toutes les hérésies qui se trouvent dans les ouvrages liturgiques 
des nestoriens et dans les écrits de Warda, de Khamis et d'autres 
auteurs. Ce traité est traduit du syriaque en arabe. 

0,22 x 0,16. 186 feuillets ; 18 lignes à la page. 

Achevé à Mardin le 9 août de l'an 1715 de notre ère, par le diacre Yohanna 
fils du prêtre Elias, de Mossoul. 

God. 98. — Ce volume contient : 

1» « Livre du Disciple, dans lequel le professeur répond à tout ce 
qu'on lui demande sur les questions scientifiques. » Cet ouvrage 
traite de la création, de la pénitence, du purgatoire, de l'enfer et 
du paradis ; il a été composé, ou plutôt compilé, par Isaac év de 
Tripoli, ancien élève de la Propagande. - 2° Livre des 'râbles 
(au nombre de 167). - 3» « Explication des offices de l'Église (chal- 
déenne), par questions et réponses, composé par le patriarche 
Joseph IL » (Écrit en carsouni et traduit du syriaque). Il traite, en- 
cinq sections : de la prière, des ordres, des offices, de l'Eucharistie 
et du baptême. 

0,32 x 0,21. is cahiers de 10 feuillets ; 27 lignes à la page. Carsouni. 

Ecrit par Timothée, métrop. d'Amid, originaire de Mossoul et disciple du 
patriarche Joseph II. 

Une autre note nous apprend que ce Timothée fut év. de Mardin et que 
devenu ensuite patriarche sous le nom de Joseph III, il mourut en 1757 de 
notre ère. 



MANUSCRITS SYRIAQUES ET ARABES DE MARDIN. 93 

Cod. 99. — « Livre des Homélies de s. Jean Chrysostome. » — 
Ce volume contient 86 homélies sur les textes évangéliques. 

0,21 x 0,17. 24 cahiers de 10 feuillets ; 13 à 15 lignes à la page. 
Achevé à Mardin en 1703 de notre ère par un certain Hanna, flls du prêtre 
'Audis. 

Cod. 100. — « Livre des discours religieux, pour tous les dimanches 
de l'année, les fêtes de N. S. et les commémorations, par notre 
saint père Mar Athanase, patriarche de Jérusalem. >, Les sermons 
sont au nombre de 6.7. 

0,30 x 0,20. 24 cahiers de 10 feuillets : 21 lignes à la page. Écriture très 
soignée. 

Achevé à Mossoul, le 10 novembre 1719 de notre ère, par le diacre Quodsi, 
flls de Maqdassi Abraham. 

Cod. 101. — « Martyrologe, tiré en abrégé du martyrologe 
oriental et du martyrologe romain, par un moine du Liban. » 

0,30 x 0,20. 216 feuillets; deux colonnes de 27 lignes. Écriture soignée. 
iviii 9 siècle. 

Cod. 102. — « Poésies de Gabriel Farhat, moine du Liban, com- 
posées en 1695-1720. » (Ouvrage édité à Beyrout.) 

0,2! x 0,15. 131 feuillets; chaque page est divisée en deux colonnes de 
22 lignes. 
Terminé le 7 juillet 1802 de notre ère. 

God. 103. — « Livre des Miracles. » 

Ce livre est divisé en trois parties. La première contient quarante- 
trois miracles; la deuxième quatorze miracles de s. Basile le Grand, 
écrits par son disciple Hilarion ; la troisième contient plus de 
quarante miracles, attribués aux saints Damien, Jean-Baptiste. 
Georges, martyr, Michel, etc. 

0,21 x 0,15. 142 feuillets; 22 lignes à la page; mauvaise écriture. Les 
premiers et les derniers feuillets ont disparu, xvui» siècle. 

God. 104. — « Second tome de la Réalisation de la promesse à 
expliquer avec concision, par l'Imam Mouzaffar-ed-Dîn Mahmoud 
al Amtiati. » 



ïfWMtWSTOOTÏW 



î^SBIS 



m 

m 

m: 




WÈ 

m 



94- 



MGR ADDAÏ SCHER. 



C'est un livre de médecine, qui traite théoriquement et prati- 
quement de chaque maladie. 

0,30 x0,21. 225 feuillets; 33 lignes à la page. Écriture fine et bonne. 
xvii e siècle. 



INDEX ALPHABÉTIQUE 

DES AUTEURS ET DES OUVRAGES ANONYMES 



(Les chiffres indiquent les numéros des manuscrits.) 



Aba I, 50 ; 62, 6». 

Aba II, 50, 

' Abdel- Ahad, fils de Garabet, 29 ; 
3°. 

Abdisô' bar Sahâré, 41 ; 42. 

'Abdisô' deGazarla, 92. 
Abraham de Tibériade, 93, ix. 
Abraham Slokhâya, 92. 
Apollonius, 51, 1°. 
Aprem (S.), '30; 83. 

Atâya bar Athéli, 92. 
Athanase. patriarche de Jéru- 
salem, 100 . 
Augustin, métrop. d'Amid, 27. 

BarBahloul, 70; 71, 
Barhadbsabba 'Arbâya, 82. 
BarSalibi, 51, 3; 82 , 4°, 7°. 
Barhebrœus, 47 ; 52 ; 54 ; 56 ; 

57; 58; 59; 60; 61; 62; 63; 

66; 69, 5°; 82, 1° 2°. 
Bréviaires, 21 ; 22 ; 23 ; 24 ; 25 ; 

26; 27; 28; 29; 30; 31; 40. 

Canons synodaux, 36. 



Chants (les), 31 ; h ; 34. 
Commentaires sur l'Écriture, 

87 ; 88. 

Damien, prêtre, 27. 
Défunts (office pour les), 37 ; 
38; 35; 36. 

Ébedjésus de Nisibe, 20 ; 33 ; 

34; 51; 76; 77. 
Élia de Nisibe, 41 ; 42 ; 65 ; 72 : 

73 ; 93, m. 
Élia II, patriarche 93, i. 
Élia III, patriarche, 20 ; 90 ; 91 ; 

92. 
Etienne (poème sur S.), 44, 7°. 

Fables, 98, 2°. 

Gabriel de Mossoul, 43 ; 44, 1°. 
Gabriel, évêque, 92. 
Gabriel Farhat, 102. 
Guiwarguis d'Alqôs, 27. 
Guiwarguis Warda, 41; 42 ; 43 ; 
44, 2"; 69, 1" ; 73. 



esaKgg 



MANUSCRITS SYRIAQUES 


ET ARABES DE MARDIN. 95 


gakim de Beith Qâsa, 41 ; 42. 


Martyrologe, 101, 




Michaël Badôqa, 62, 5°. 


jsaac de Ninive. 46. 


Michaël, év. d'Amid, 93, vi. 


Jsaac, év. de Tripoli, 98. 


Miracles (livre des), 103. 


Jsaac Sbednaya, 44, 9°, 10°. 


Moïse (invocations de), 81 , 6°. 


jso'dnah, de Basra, 83, n. 


Mouzaffar-Eddin, 104. 


jgô'yahb bar Malkoun, 69, 2°. 


Moïse Bar Képha, 64. 


90; 91 ; 92; 93, v ; 94. 




Isô'yahb bar Mqadam, 44, 8°; 


Narsaï, 30, 32, 35. 


67; 68; 92. 


Nestorius, 18, 4" ; 19 ; 20. 


Isô'yahb II, patriarche, 50. 




Isô'yahb III, 78. 


Professions de foi, 93. v, vu, 


Israël d'Alqôs, 35 ; 92. 


VIII. 




Rituels, 18; 19; 20; 31, i; 32. 


Jacques de Bartellé, 55. 




Jacques Qtarblâya, 69, 6°. 


Sabrisô' bar Paulos, 41 ; 42. 


Jean bar Mae aani, 66, 1°, 2°, 3°. 


Sabrisô, de Nisibe, 32. 


Jean bar Zou'bi, 69, 1°. 


Sallita (vie de), 79. 


Jean bar Yak, 92. 


Salomon de Basra, 41 ; 42. 


Jean Chrysostome (S.\ 99. 


Sentences des philosophes, 81,2°. 


Jeûne (traité sur le) 93, iv. 


Sliba, de Mansourya, 41 ; 42; | 


Joseph d'Alqôs, 35; 92. 


44, 3°; 92. ' .[ 


Joseph Djamal Eddin, 45. 


j 


Joseph II, patriarche, 27 ; 29, 2°, 


Théodore de Mopsueste, 18,3°; 


4°; 48; 53; 95; 96; 97 ; 98, 3". 


19:20. 


Joseph, évêque, 35, 


Thomas, métrop. d'Arbèles, 67 ; j 




68. 


Kharnis bar Qardâhé, 33 ; 34 ; 


Thomas Prémakel, 39. 


41 ; 42; 44, 5°, 6° ' 




Kheder, prêtre de Mossoul, 75. 


Versions de l'Ancien Testament, ; 


Lectionnaires, 8 ; 9; 10 ; 11 ; 12 ; 


1; 2. 


13 ; 14; 15; 16; 17 ; 86; 87. 


Versions du N. T., 3 ; 4 ; 5 ; 7; 


Liturgies, 18; 19; 20. 


84; 85; 89. ! 


Mari bar Msihâya, 41 ; 43. 


Tahb, le vagabond, 82, 5°. 


Marie (histoire de la Vierge), 




88. 


Zoroastre (prophétie de), 69,8°. 




>l 
"1